Excursion dans l’Archipel des Saintes

Le Jardin Malanga vous offre une vue époustouflante sur l’archipel des Saintes. C’est le moment de découvrir ces îles, situées à seulement quelques dizaines de minutes en bateau de Trois-Rivières.

Considéré comme étant l’une des plus belles baies du monde, ce petit archipel est composé de Terre-de-Haut, de Terre-de-Bas et de 7 îlets rocailleux.

Là-bas, oubliez les voitures, la pollution, le monde et le stress des grandes villes… Avec ses petites maisons blanches aux toits rouges, son église de campagne et son port de pêche, le bourg de Terre-de-Haut s’étire tout en longueur. Peuple de pêcheurs, les Saintois ont réussi à garder leur authenticité et leur charme à travers les siècles.

Les Saintes, c’est aussi un archipel qui a été marqué par l’histoire. Christophe Colomb découvrit l’archipel en 1493. C’est au Fort Napoléon, niché à flanc de colline, que vous découvrirez toute l’histoire de l’archipel et que vous admirerez l’une des plus belles vues de la baie.

Partez désormais sillonner les rues des Saintes et laissez-vous envouter par le charme du site. De la Plage de la Pompierre à l’Anse Rodrigue ou de la Plage du Figuier à l’Anse Crawen, vous tomberez sur des lieux paradisiaques qui sauront vous faire apprécier la tranquillité et le dépaysement.

Et si vous souhaitez prolonger cette parenthèse de bonheur à l’abri des sons de mobylettes, Terre-de-Bas reste l’île la plus sauvage, idéale pour les amateurs de randonnées.

Alors n’attendez plus, et venez rêver !

Top des 5 visites originales incontournables des Îles de Guadeloupe

 

Si je vous dis « Îles de Guadeloupe » à quoi pensez-vous ? Je mettrais ma main à couper qu’immédiatement vous pensez aux plages paradisiaques des Caraïbes et aux délicieux cocktails que vous rêvez de déguster ! Superbe image me direz-vous, et je ne peux qu’être d’accord, ça fait rêver. Ce qui fait encore plus rêver, c’est tout ce à quoi vous ne pensez pas, toutes les richesses dont vous ignorez l’existence.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir notre top 5 des visites pour découvrir les îles de Guadeloupe.

  1. Le parc archéologique des roches gravées

Les îles de Guadeloupe ont une histoire riche et la preuve se trouve dans la région de Trois-Rivières sur Basse-Terre. Le Parc archéologique des Roches Gravées est une rare reconnaissance de la civilisation amérindienne. On y trouve des pierres gravées et plus de 200 dessins d’Indiens Arawak datant de plus de 1500 ans. Petit plus ? Cette petite perle est gérée et guidée par les locaux !

Partez à la découverte de ces roches au sein d’un jardin à la végétation luxuriante où vous pourrez admirer des plantes typiques des Caraïbes ! Amusez-vous à les reconnaître, calebassier, manioc, ricin, cacaoyer ou encore vétiver sont au rendez-vous !

– l’entrée y est gratuite

– Vous pouvez déguster des fruits exotiques, une expérience gustative très ludique pour vos enfants !

-Ce n’st qu’à 9 minutes du Jardin Malanga.

 

  1. Le cimetière de Morne-à-l’eau

Morne-à-l’eau est une petite commune de Grande-Terre connue pour son cimetière. Bizarre de visiter un cimetière me direz-vous ? Et bien sachez que la commémoration des morts dans la culture Créole est bien différente de celle en métropole ! A la Toussaint, les familles se réunissent pour passer du temps avec leurs défunts et se remémorer les bons moments et les souvenirs qu’ils ont partagés avec eux, ainsi la tristesse alterne avec la bonne humeur et le bonheur de retrouver sa famille et de partager ses souvenirs.

Ce cimetière est surement l’expression de l’importance de rendre hommage à ses défunts et de maintenir leur souvenir vivant. Ce ne sont pas des tombes en granit ou en marbre qui se dressent devant vous mais bien de véritables maisonnettes ! Certaines familles ont même fait appel à des architectes ! Ces sépulcres sont tous décorés avec soin de carreau en damier noir et blanc. Pourquoi ces damiers ? Personne n’en a vraiment l’explication mais plusieurs hypothèses existent !

Ce cimetière est, depuis 2015, inscrit comme monument historique français au même titre que celui du Père Lachaise à Paris, croyez-mois, il vaut le détour.

 

  1. Plongez dans les saveurs de la cuisine créole !

La Guadeloupe est une île gourmande, vous embarquez pour un délicieux voyage culinaire. La gastronomie créole est un cocktail exotique unique au monde. Prenez un peu de cuisine française, un peu de culture africaine, ajoutez une pincée de cuisine chinoise, mélangez le tout avec des saveurs indiennes et HOP, on se régale.

Voici quelques plats qui me semblent incontournables :

  • Le Bokit, c’est un sandwich dont la particularité est qu’il est frit ! (Vous pouvez trouver un stand littéralement à tous les coins de rue)
  • Les Accras de morue antillais, le nom parle de lui-même, à l’apéro ou en accompagnement c’est toujours délicieux
  • Découvrez également d’autres plats traditionnels créoles comme la chiquetaille de morue, la fricassée de lambis ou les homards dombrés, le bébélé et bien d’autres.

 

  1. Faire l’ascension du Volcan de la Soufrière

Affectueusement surnommé « vié madanm la », le volcan de la soufrière est situé sur Basse-Terre et, lorsque le ciel y est dégagé, offre de merveilleux panoramas sur la forêt tropicale et l’océan. 

Une balade à faire bien chaussé de ses basquettes pour profiter au maximum de la richesse de ses chemins. Arrêtez vous pour pique niquer (n’oubliez pas de ramasser vos déchets en partant, la nature est plus belle lorsqu’on la respecte), vous baigner dans les bains jaunes ou découvrir quelques unes des nombreuses cascades.

Une fois au sommet, vous serez récompensés de vos efforts par une vue à couper le souffle.

Une chose est sûre, cette balade vous donnera un aperçu des joyaux que renferment les îles de Guadeloupe et vous vous coucherez des étoiles plein les yeux !

 

  1. Les activités aquatiques pour du sport et du fun dans vos vacances dans les îles de Guadeloupe !

Qu’on soit amateur d’adrénaline ou pas du tout, la mer offre une multitude d’activités (ou non activité…. 😉 ) 

Pour les amateurs de Surf, nous vous conseillons vivement le spot de Saint François, la vague y est bien nette et droite dû aux coraux des fonds. Pour les plus expérimentés, ce sera plutôt le spot du Moule, selon la puissance de la houle, la vague peut correspondre à tous les niveaux de surfeurs et vous garanti de passer un très bon moment ! Attention cependant au reef en entrant et en sortant !

Evidemment, tous les sports nautiques sont proposés dans de nombreuses bases nautiques, kayak, paddle pour les plus calmes, kite surf, wind surf, toutes les planches sont praticables ! 

Pour les moins sportifs et les familles, les îles de Guadeloupe offrent également aux yeux et à la baignade de nombreux lagons ! Saviez-vous que le lagon de Saint-François était classé comme le 6e plus beau lagon du monde par le Petit Futé ?! On note également la beauté du lagon de Saint-Anne bordé par une immense plage. Ses eaux protégées par une barrières de corail sont peu profondes, enfilez votre masque et vos palmes, vous pouvez y observez une multitude de poissons multicolores !

 

 

 

 

 

 

Le volcan de la Soufrière, un site unique à découvrir !

La Soufrière, surnommée la vieille dame est un volcan en activité en Guadeloupe, dans le sud de l’île de Basse-Terre, à 5m du village de St-Claude. C’est le seul volcan actif de l’île et actuellement il est à l’état de repos éruptif.

Il appartient à un ensemble volcanique qui comprend 5 autres volcans : La Citerne, la Madeleine, L’Echelle, Carmichaël et le Nez Cassé. Il s’y dégage des fumerolles, des vapeurs de souffre et d’acide ainsi que des sources chaudes. La randonnée autour du volcan est unique car elle offre un point de vue à 360° sur les massifs montagneux.

Le d™me de la Soufrière, ˆ Basse-Terre (Guadeloupe), avec les sentiers qui mènent au sommet. Au loin, les Saintes [*]
Pour s’y rendre :

Si vous partez du village de Saint-Claude, roulez jusqu’au chemin forestier. Les deux derniers kilomètres vous feront passer par une route sinueuse au cœur de la forêt tropicale. Vous êtes sur le bon chemin !
Le point de départ de la randonnée se trouve aux Bains Jaunes (parking aménagé gratuit). Vous emprunterez le sentier la trace du Pas-du-Roy et rejoindrez la Savanne à Mulet (plateau intermédiaire). Comptez environ 1h30.
A partir de là, vous pouvez continuer et faire l’ascension du volcan par les chemins des Dames.

LES BAINS JAUNES

Situés à 950m d’altitude, ces bassins d’eau tiède sont alimentés par des sources thermales provenant du volcan. Entretien et nettoyage chaque semaine par le personnel du parc. Prenez le temps de vous relaxer dans ce SPA naturel à votre retour de randonnée. L’eau y est sulfureuse et à 30°.

Guadeloupe
Oiseau mouche, le colibri

LA FLORE autour et sur la Soufrière

La végétation y est vraiment remarquable : pour les amoureux de la nature, vous pourrez découvrir en particulier des broméliacées mais également des sphaignes et des lycopodes. Beaucoup d’orchidées et bien entendu la fleur endémique de Guadeloupe, la « Fleur Jaune ».

Le dôme du volcan [*]

ÉQUIPEMENT POUR VOTRE RANDONNÉE

N’oubliez pas prendre avec vous :

  • de l’eau
  • des noix et/ou fruits secs
  • une bonne paire de baskets ou des chaussures de marche légère
  • un coupe-vent/Kway (ou un autre vêtement de pluie)
  • un sac étanche pour votre appareil de photo ou smartphone

Volcan de la Soufrière et son panache de fumerolles au sommet du volcan [*]
 

Réservez vite votre excursion

3 incontournables sur Basse Terre Malanga

L’ile de la Guadeloupe forme une sorte de papillon. Si vous aimez la nature, vous devez aller sur Basse Terre (partie ouest de l’île). C’est le paradis pour les amoureux de la nature ! Authenticité, balades et végétation luxuriante sauront combler toutes vos attentes. Son climat y est plus humide et plus frais, donc n’oubliez pas de vous habiller plus chaudement. Cette région est propice aux découvertes telles que de longs sentiers, des beaux parcs, des plantations, des routes sinueuses, des cascades, des chutes d’eau et des rivières. Côté plages, vous découvrirez certaines sauvages avec des galets, du sable noir ou ocre.

1) Le volcan de la Soufrière culmine à 1467m. C’est bien entendu la randonnée à ne pas rater sur l’île. Il est situé sur cette partie plus fraîche de l’île. Une forêt tropicale vous attend avec plus de 3000 espèces d’arbres et 17000 hectares classés « Parc National » depuis 1989.


Photo©Philippe Giraud/Comité du Tourisme des Iles de Guadeloupe – 2015

2) La Réserve sous-marine Cousteau est classée Parc National. Un lieu unique de biodiversité, idéal pour faire une sortie en mer et voir les poissons. Sur Basse Terre, il y a également de beaux sites archéologiques : temples hindous, roches, églises catholiques et forts militaires sauront combler les plus passionnés.


image Flickr – by Songkran

3) La Cascade aux Ecrevisses
Celle-ci, vous ne devez pas la rater ! Très connue, elle est située sur la commune du Point-Noire. Elle est magnifique et surtout très facile d’accès (comparé à d’autres). Chemins aménagés (poussettes OK) et accessible aux personnes à mobilité réduite. N’hésitez pas à aller vous balader un peu plus loin pour découvrir d’autres petites cascades et endroits de sérénité. Qui a dit que le paradis n’existait pas ?


Photos©Jad Davenport/Comité du Tourisme des Iles de Guadeloupe – 2015

 N’hésitez pas à contacter notre concierge qui saura vous renseigner et organisera vos excursions. Il pourra réserver également votre voiture de location et s’occuper de vos demandes.

Les Saintes, Terre-de-Bas

Les Saintes, Terre de Bas
Les Saintes, Terre de Bas – Guadeloupe

Sauvage et hors du temps

Beaucoup moins fréquenté que sa voisine, Terre-de-Bas est la 2eme île habitée de l’archipel des Saintes. 1000 habitants environ répartis sur les 2 villages : les bourgs de Grande-Anse et de Petite-Anse. Montagneuse et escarpée Terre-de-Bas conserve un aspect sauvage et hors du temps. L’activité de l’île se résume à la pêche et à l’artisanat avec notamment la fabrication du Salako, fameux chapeau Saintois dont la forme rappel ceux d’Indochine.

Les Saintes, Terre de Bas
Les Saintes, Terre-de-Bas – Guadeloupe

Les couleurs de la nature

Terre-de-Bas a de quoi faire succomber les amoureux de la nature ! Plaisirs balnéaires, snorkeling,  plongée et sur terre de magnifiques randonnées. 4 traces de randonnée à travers l’île (Trace des Falaises, Trace du dessus de l’Etang, Trace du pied de l’Etang et Trace du Morne). Les traces se croisent au centre de l’île à la table d’orientation de la citerne. Un point de vue extraordinaire sur la Guadeloupe, Terre-de-Haut – Marie Galante – Désirade, la Dominique ! Tout au long de ces randonnées la nature offre une palette de couleurs intenses. Tons chauds de la savane, vert profond des forêts de bois d’inde, nuances de bleu du ciel et de la mer, un régal ! Les débutants trouveront une trace de 45 minutes et les plus confirmés pourront choisir la trace de la falaise en 3 h !

Equipez-vous toujours de bonnes chaussures, une bouteille d’eau par personnes et de la crème solaire.

La plage de Grande Anse est très réputée, 1km de sable blanc bordé de cocotiers. Elle est peu fréquentée. La baignade n’est pas conseillée. La plage donne sur l’océan et ces vagues puissantes. Elle reste idéale pour un moment de farniente et de détente. A 10 minutes du débarcadère, elle est facilement accessible.

Plongée sous marine aux Saintes
Plongée sous marine aux Saintes

Un spot de plongée unique !

La plage de Grande Anse est très réputée, 1km de sable blanc bordé de cocotiers. Elle est peu fréquentée. La baignade n’est pas conseillée. La plage donne sur l’océan et ces vagues puissantes. Elle reste idéale pour un moment de farniente et de détente. A 10 minutes du débarcadère, elle est facilement accessible.

Pour les amateurs de plongée, il y a à la plage de Grand Baie. Une petite plage de sable noir niché au cœur de la végétation. Tuba et palmes indispensable pour découvrir la magie des couleurs de la faune et flore sous-marine.

Si vous souhaitez une baignade tranquille, près du bourg de Petite Anse non loin du débarcadère des pêcheurs une plage de sable noir vous tend les bras. Exposée côté mer des Caraïbes, les eaux sont calmes.

Pêcheurs des Saintes
Les pêcheurs de Terre de Bas – Les Saintes

Les meilleurs pêcheurs de Guadeloupe

Les pêcheurs de Terre-de-Bas sont réputés pour être les meilleurs de l’archipel de Guadeloupe ! Leur retour après une journée en mer est un moment à découvrir !

Les Saintes, Terre-de-Haut

Baie des Saintes
La Baie des Saintes, Terre de Haut

La baie des Saintes

2 Ilets sont habités : Terre-de-Haut et Terre-de-Bas. Les 2 valent bien le détour ! Vous trouverez facilement un ferry pour y aller depuis Pointe à Pitre, St François ou Trois-Rivières.

Le tourment d'amour, spécialité des Saintes
Spécialité Saintoise : le tourment d’amour

Le tourment d’amour

Après une courte traversée, sur la jetée, La marchande de Tourment d’Amour vous propose LA spécialité des Saintes. Une sorte de tartelette à la noix de coco avec une génoise, du zeste de citron, de la vanille et un soupçon de cannelle Autrefois les femmes des pêcheurs préparaient cette douceur antillaise, avec tout leur amour, pour apporter du réconfort à leur mari après une dure journée en mer.

Terre-de-Haut est un paradis sans voitures ! (Sauf électriques). On se déplace à pied, en vélo ou en scooter. Pour bien profiter de l’île il est pratique de louer un 2 roues.

Vue du Fort Napoléon - Les Saintes
Vue sur les Saintes depuis le Fort Napoléon

Le fort Napoléon

Partez à l’assaut du Fort Napoléon. La forteresse n’a jamais connu un seul coup de feu ! Elle servait de pénitencier avant de devenir un musée témoin du passé Saintois. En parcourant le chemin de ronde vous découvrirez un superbe jardin botanique dédié aux plantes grasses.

En haut la vue et sublime. Au loin la Guadeloupe, Marie-Galante et la Dominique se dessine. Plus près (compris dans l’archipel des Saintes) l’îlet à Cabrit avec ces vestiges du Fort Joséphine faisant face au Fort Napoléon.

Maison bateau d'Adolphe Catan
Maison bateau d’Adolphe Catan

La maison bateau d’Adolphe Catan

Parmi les curiosités à découvrir : la maison bateau. Une étonnante construction en forme de proue de bateau construite en 1942 par Adolphe Catan, photographe guadeloupéen. Elle est offerte à la commune de Terre-de-Haut en 1955 pour servir de résidence aux médecins de l’île.

Plage de Pompierre, Les Saintes
Terre de Haut – Plage de Pompierre

La plage de Pompierre

Direction La Plage de Pompierre, peut-être la plus belle de l’île. Protégée de l’océan par une barrière rocheuse elle offre une baignade calme et tranquille. Une belle plage,  800m environ, de sable blanc ombragée par les palétuviers et les cocotiers où il fait bon pique-niquer. Sur le chemin de la plage vous croiserez de nombreux iguanes absolument pas effarouchés de vous voir !

Le Pain de Sucre, Les Saintes
Le Pain de Sure – Les Saintes

Le fameux Pain de Sucre

La plage du Pain de Sucre, sublime image de carte postale reconnaissable entre mille ! Mais avant de l’atteindre il faut marcher 45 bonnes minutes. De nombreux plaisancier viennent amarrer leur bateau près de la petite plage. Si vous aimez le snorkeling n’oubliez pas votre équipement ! Vous verrez de nombreux poissons colorés et de belles formations de coraux.

Plage de Crawen - Les Saintes
Plage Sauvage des Saintes

L’anse Crawen

Autre endroit de rêve : L’anse Crawen, petite plage sauvage éloignée de la ville où l’on se sent comme un Robinson. Le fond marin abrite des poissons multicolores, des éponges et des coraux magnifiques. Vous apprécierez la baignade, sans aucun doute et aussi les couchers de soleils.

Terre-de-Haut possèdent plein de petites plages charmantes, L’Anse Rodrigue, l’Anse du Figuier par exemple.

Débarcadère de Terre de Haut
Arrivée à Terre de Haut, Les Saintes

Prendre le temps de la découverte

L’idéal pour découvrir Terre-de-Haut est d’y passer 2 jours, cela laisse le temps d’inspecter tous les recoins de l’île, de prendre le temps de marcher dans le village avec ces maisons aux façades colorés ces toits rouges et ces frises ouvragées. Peut-être apercevrez-vous aussi un pêcheur Saintois coiffé d’un Salako (chapeau traditionnel des Saintes).