Top 10 des plus belles plages des Îles de Guadeloupe

Allant du sable blanc au sable doré, les plages de l’archipel vont vous faire rêver. Une eau translucide à 26°C toute l’année, des lagons ou des plages idéales pour les amateurs de surf…voici les 10 plus belles plages des îles de Guadeloupe que vous devez absolument connaître !

« Plage de la Caravelle » – Grande-Terre

Sainte-Anne est connue en Guadeloupe grâce à ses plages de rêve. La plage de la Caravelle est une sublime plage de sable blanc entourée de cocotiers accessible à tous. Ici, vous aurez à la possibilité de choisir entre snorkelling, farniente, récolte de noix de coco ou baignade dans le lagon… Plage très familiale où de nombreux vendeurs de glaces ou de bokits vous séduiront. C’est un véritable coin de paradis à tester lors de votre séjour !

« Plage des Raisins Clairs » – Grande-Terre

Si vous cherchez un superbe lagon avec un eau translucide, ne cherchez pas plus loin… Délimitée par une barrière de corail, la plage des Raisins Clairs est idéale pour les petits comme pour les grands !

Elle est reconnaissable grâce à ses arbres à fruits qui ressemblent à des raisins. D’où lui vient le nom de la Plage des Raisins clairs ! Située à quelques minutes du centre de Saint-François, elle permet à ceux qui n’ont pas loué de voiture de profiter d’une belle plage.

« Plage de Bois-Jolan » – Grande-Terre

La plage de Bois-Jolan est juste paradisiaque. Située après le village de Sainte-Anne en direction de Saint-François, vous tomberez immédiatement sous le charme de cette longue plage de sable blanc qui s’étire sur plus d’un kilomètre ! Les fonds ne sont pas très profonds ce qui rend l’endroit très prisé des familles !

Petit plus : de nombreux palmiers et raisiniers bordent la plage permettant de se protéger du soleil !

« Plage de Grande-Anse à Deshaies» – Basse-Terre

A quelques kilomètres de Deshaies, la Plage de Grande-Anse est la plus vaste des îles de Guadeloupe.  C’est d’ici que vous pourrez admirer un somptueux coucher de soleil… Son sable doré, les cocotiers, les raisiniers…c’est la « pépite » des plages de la Basse-Terre, avec un panorama aux allures de carte postale.

Une plage en arc de cercle au charme fou, bien aménagée, parfaite pour un moment de détente non loin du beau village de Deshaies !

« Plage de Grande-Anse à Trois-Rivières » – Basse-Terre

Avez-vous déjà aperçu une plage de sable volcanique ? Direction le Sud de la Basse-Terre, à Trois-Rivières, où vous allez tomber amoureux de la deuxième plage de Grande Anse mais celle-ci est mémorisable grâce à son sable noir. Elle séduit toujours par son originalité et par temps clair, c’est l’endroit idéal pour apercevoir l’archipel des Saintes.

« Plage de Grand-Bourg » – Marie-Galante

Prenons le bateau et rendons-nous sur la belle île de Marie-Galante ! Située en plein centre de la ville de Grand-Bourg, cette magnifique plage bordée de cocotiers est entourée par une barrière de corail. Les guadeloupéens l’apprécient beaucoup… principalement car le site offre un spot de plongée et des restaurants afin de passer une journée complète au paradis !

Sur place, vous trouverez de nombreuses tables pour pique-niquer. L’eau est peu profonde, ce qui fait de la Plage de Grand-Bourg, un endroit idéal pour s’y rendre en famille.

« Plage de la Feuillère » – Marie-Galante

Située à Capesterre, la plage de La Feuillère est l’une des plus belles de Marie-Galante, voire de l’archipel des îles de Guadeloupe ! Elle séduit à la fois les amateurs de farniente et de lagon, que les amateurs de kite-surf et de wind surf avec de belles vagues si l’on s’éloigne un peu !

Ne vous souciez pas du monde que vous pourriez retrouver, la Plage de la Feuillère s’étend sur plus d’un kilomètre de sable blanc… On y trouve également des restaurants et des carbets les pieds dans l’eau… Un vrai moment de détente et de dépaysement à découvrir lors d’une excursion à Marie-Galante !

« Plage Pain de Sucre » – Les Saintes

Si vous venez dans les îles de Guadeloupe et au Jardin Malanga, une excursion dans l’archipel des Saintes est obligatoire ! La plage Pain de Sucre est située à Terre-de-Haut, au cœur de l’une des plus belles baies du monde. Pour y accéder, vous avez le choix : soit via un sentier pédestre soit par la mer. La plage est parfaite pour découvrir de merveilleux fonds marins et faire de la plongée.

Au moment du coucher de soleil, de nombreux bateaux viennent profiter d’une vue sublime de la baie des Saintes depuis la plage. La colline volcanique du Pain de Sucre domine à plus de 50 mètres d’altitude ce qui permet à la plage une exposition idéale.

« Plage de Pompierre » – Les Saintes

Située à Terre-de-Haut aux Saintes, la Plage de Pompierre est idéalement située pour s’y rendre à pied depuis le centre du village. Le lieu est tout simplement idyllique ! Vous serez rapidement tenté par un pique-nique sous un des carbets aménagés ou par une pause farniente sous l’ombre des cocotiers. Le calme de la mer, une eau translucide… vous allez découvrir des fonds marins exceptionnels sur un des sites les plus prisés des îles de Guadeloupe.

« Anse du Souffleur » – La Désirade

Si vous choisissez de faire une excursion sur l’île de la Désirade, vous allez être charmés par L’Anse du Souffleur, plage aux allures de carte postale ! On y retrouve une eau incroyablement translucide, un sable blond, et des cocotiers, ce qui rend le site semblable à ceux que l’on peut trouver à Marie-Galante. Ne manquez surtout pas la petite cabane plage jaune, idéale pour réaliser la photo la plus belle de la plage !

Top des 5 visites originales incontournables des Îles de Guadeloupe

 

Si je vous dis « Îles de Guadeloupe » à quoi pensez-vous ? Je mettrais ma main à couper qu’immédiatement vous pensez aux plages paradisiaques des Caraïbes et aux délicieux cocktails que vous rêvez de déguster ! Superbe image me direz-vous, et je ne peux qu’être d’accord, ça fait rêver. Ce qui fait encore plus rêver, c’est tout ce à quoi vous ne pensez pas, toutes les richesses dont vous ignorez l’existence.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir notre top 5 des visites pour découvrir les îles de Guadeloupe.

  1. Le parc archéologique des roches gravées

Les îles de Guadeloupe ont une histoire riche et la preuve se trouve dans la région de Trois-Rivières sur Basse-Terre. Le Parc archéologique des Roches Gravées est une rare reconnaissance de la civilisation amérindienne. On y trouve des pierres gravées et plus de 200 dessins d’Indiens Arawak datant de plus de 1500 ans. Petit plus ? Cette petite perle est gérée et guidée par les locaux !

Partez à la découverte de ces roches au sein d’un jardin à la végétation luxuriante où vous pourrez admirer des plantes typiques des Caraïbes ! Amusez-vous à les reconnaître, calebassier, manioc, ricin, cacaoyer ou encore vétiver sont au rendez-vous !

– l’entrée y est gratuite

– Vous pouvez déguster des fruits exotiques, une expérience gustative très ludique pour vos enfants !

-Ce n’st qu’à 9 minutes du Jardin Malanga.

 

  1. Le cimetière de Morne-à-l’eau

Morne-à-l’eau est une petite commune de Grande-Terre connue pour son cimetière. Bizarre de visiter un cimetière me direz-vous ? Et bien sachez que la commémoration des morts dans la culture Créole est bien différente de celle en métropole ! A la Toussaint, les familles se réunissent pour passer du temps avec leurs défunts et se remémorer les bons moments et les souvenirs qu’ils ont partagés avec eux, ainsi la tristesse alterne avec la bonne humeur et le bonheur de retrouver sa famille et de partager ses souvenirs.

Ce cimetière est surement l’expression de l’importance de rendre hommage à ses défunts et de maintenir leur souvenir vivant. Ce ne sont pas des tombes en granit ou en marbre qui se dressent devant vous mais bien de véritables maisonnettes ! Certaines familles ont même fait appel à des architectes ! Ces sépulcres sont tous décorés avec soin de carreau en damier noir et blanc. Pourquoi ces damiers ? Personne n’en a vraiment l’explication mais plusieurs hypothèses existent !

Ce cimetière est, depuis 2015, inscrit comme monument historique français au même titre que celui du Père Lachaise à Paris, croyez-mois, il vaut le détour.

 

  1. Plongez dans les saveurs de la cuisine créole !

La Guadeloupe est une île gourmande, vous embarquez pour un délicieux voyage culinaire. La gastronomie créole est un cocktail exotique unique au monde. Prenez un peu de cuisine française, un peu de culture africaine, ajoutez une pincée de cuisine chinoise, mélangez le tout avec des saveurs indiennes et HOP, on se régale.

Voici quelques plats qui me semblent incontournables :

  • Le Bokit, c’est un sandwich dont la particularité est qu’il est frit ! (Vous pouvez trouver un stand littéralement à tous les coins de rue)
  • Les Accras de morue antillais, le nom parle de lui-même, à l’apéro ou en accompagnement c’est toujours délicieux
  • Découvrez également d’autres plats traditionnels créoles comme la chiquetaille de morue, la fricassée de lambis ou les homards dombrés, le bébélé et bien d’autres.

 

  1. Faire l’ascension du Volcan de la Soufrière

Affectueusement surnommé « vié madanm la », le volcan de la soufrière est situé sur Basse-Terre et, lorsque le ciel y est dégagé, offre de merveilleux panoramas sur la forêt tropicale et l’océan. 

Une balade à faire bien chaussé de ses basquettes pour profiter au maximum de la richesse de ses chemins. Arrêtez vous pour pique niquer (n’oubliez pas de ramasser vos déchets en partant, la nature est plus belle lorsqu’on la respecte), vous baigner dans les bains jaunes ou découvrir quelques unes des nombreuses cascades.

Une fois au sommet, vous serez récompensés de vos efforts par une vue à couper le souffle.

Une chose est sûre, cette balade vous donnera un aperçu des joyaux que renferment les îles de Guadeloupe et vous vous coucherez des étoiles plein les yeux !

 

  1. Les activités aquatiques pour du sport et du fun dans vos vacances dans les îles de Guadeloupe !

Qu’on soit amateur d’adrénaline ou pas du tout, la mer offre une multitude d’activités (ou non activité…. 😉 ) 

Pour les amateurs de Surf, nous vous conseillons vivement le spot de Saint François, la vague y est bien nette et droite dû aux coraux des fonds. Pour les plus expérimentés, ce sera plutôt le spot du Moule, selon la puissance de la houle, la vague peut correspondre à tous les niveaux de surfeurs et vous garanti de passer un très bon moment ! Attention cependant au reef en entrant et en sortant !

Evidemment, tous les sports nautiques sont proposés dans de nombreuses bases nautiques, kayak, paddle pour les plus calmes, kite surf, wind surf, toutes les planches sont praticables ! 

Pour les moins sportifs et les familles, les îles de Guadeloupe offrent également aux yeux et à la baignade de nombreux lagons ! Saviez-vous que le lagon de Saint-François était classé comme le 6e plus beau lagon du monde par le Petit Futé ?! On note également la beauté du lagon de Saint-Anne bordé par une immense plage. Ses eaux protégées par une barrières de corail sont peu profondes, enfilez votre masque et vos palmes, vous pouvez y observez une multitude de poissons multicolores !

 

 

 

 

 

 

Notre recette du célèbre Cocktail Daiquiri revu par notre expert en mixiologie !

 

Pourquoi ne pas s’envoler vers les Caraïbes en dégustant ce cocktail d’origine cubaine, déclinable selon les envies ? Notre Expert en mixologie saura vous  épater en revisitant les grands classiques !

Au Jardin Malanga, en Guadeloupe, nous créons pour vous des cocktails afin de marier et accorder les saveurs avec équilibre. Un véritable voyage de saveurs originales et surprenantes. Aujourd’hui, notre expert vous dévoile sa recette du célèbre cocktail Daiquiri.

Pour la petite histoire, plusieurs légendes s’approprient la création de ce cocktail. La plus célèbre explique qu’au début du XXème siècle, un ingénieur, nommé Pagliuchi, aurait visité une mine de fer située à Daïquiri, dans l’Est de Cuba. Il est reçu par un ingénieur américain. Après la visite, ce dernier aurait voulu offrir un verre à son invité mais n’avait plus qu’en réserve du rhum, du sucre et des citrons… ! Le Daiquiri serait né ainsi.

Le saviez-vous ?  Le célèbre cocktail cubain a tellement de célébrité, qu’il a dorénavant sa propre journée : le 19 juillet est officiellement la journée mondiale du daïquiri !

Alors n’attendez plus, prenez votre shaker !

Ingrédients :
– 4 cl de rhum blanc
– 2 cl de jus de citron vert
– 1 cl de sirop de sucre de canne

La préparation :
Remplissez la moitié d’un shaker de glaçons.
Versez tous les ingrédients dans un shaker.
Shakez le tout et versez bien frais dans un verre type Martini.

Beaucoup de déclinaisons sont possibles mais notre préférée reste la version mangues, fraîchement cueillies du jardin.  L’astuce pour cette déclinaison est d’ajouter 1,5 cl de purée de mangue.

D’autres versions sont tout aussi délicieuses, l’une plus sucrée et Créole, l’autre plus traditionnelle :
– Une version banane avec deux tranches à ajouter. Il est alors préférable de mixer et non de shaker pour obtenir une texture plus onctueuse.
– Une version frenchy, avec 2cL de liqueur d’orange et 1,5 cl de jus d’orange à ajouter.
A vous de choisir votre déclinaison favorite ou de trouver votre propre déclinaison pour épater vos convives…

Les conseils de notre Expert au Jardin Malanga : attention à ne pas tester trop de déclinaisons et ne consommer qu’avec modération !

DIY : Huile corps satinée scintillante

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos Experts en Bien-être du Jardin Malanga vous délivrent leurs secrets de beauté pour revenir de vacances avec un bronzage parfait, 100% naturel! 

Comment préparer votre huile solaire satinée scintillante et sublimer le bronzage sur la peau. Cette recette à base d’huile de carotte et d’argan ne prend que trois minutes montre en main!

 

Ce qu’il faut savoir:

L’huile d’argan est un allié précieux pour la beauté de la peau. Extraite des fruits de l’arganier, elle est devenue le secret de beauté des femmes Marocaines. Riche en vitamine E, apaisante, cicatrisante, relipidante et antioxydante, on lui reconnait aussi des vertus pour les cheveux qui les protège de la sécheresse et prolonge l’éclat de la coloration. L’huile d’argan est ainsi devenue un ingrédient incontournable en cosmétique.

 

L’huile de carotte (obtenue par macération du légume dans une huile végétale!) permet de redonner l’éclat à la peau et de la préparer au bronzage grâce à sa teneur en bêtacarotène indispensable à la bonne santé de l’épiderme. Elle intervient en tant que protectrice (on aime), cette fois -ci,  c’est grâce à la vitamine A!

 

Quand au mica bronze, c’est un pigment minéral naturel enrobé d’oxyde de fer et de dioxyde de titane qui va permettre d’obtenir l’effet nacré et scintillant, on aime.

Petit dictionnaire: le mot mica vient du latin micare qui signifie briller, scintiller…

 

INGRÉDIENTS NÉCESSAIRE  LA PRÉPARATION

• 20 ml d’huile de carotte. 

• 20 ml d’huile d’argan. 

• 1 cuillère à café de mica bronze

Mélangez l’huile d’argan avec l’huile de carotte. Ajoutez ensuite le mica jusqu’à ce que votre préparation soit homogène. 

 

CONSEILS D’UTILISATION

Bien agiter avant chaque utilisation et à appliquer après la douche sur une peau humide. Bien chauffer le mélange dans les mains puis se masser le corps avec. Se conserve à l’abri de la chaleur, de l’air et de la lumière. 

 

Abusez de cet or liquide aux vertus reconnues depuis des siècles… c’est notre conseil du jour au Jardin Malanga, en Guadeloupe, expert en soleil

 

Pourquoi préférer les produits naturels

Des formules courtes et lisibles
Décrypter et comprendre la composition de sa crème de jour ou de son shampoing requiert une certaine connaissance… et à priori, nous ne sommes pas tous dotés d’un doctorat en pharmacologie. Avec les produits naturels, tout est simplifié : pas de conservateurs et pas de colorants. L’essentiel réside dans les bienfaits des plantes.

 

 

 

 

Une peau et des cheveux respectés
La plupart des produits cosmétiques « classiques » contiennent des substances chimiques qui endommagent progressivement notre peau
au fil des années d’utilisations. À l’inverse, les cosmétiques naturels sont composés à 90 % de produits naturels. Les effets sont connus donc
aucune prise de risque. Ils vont agir en douceur, nourrir, nettoyer la peau et les cheveux car dépourvus de produits nocifs et dangereux.

 

 

 

 

Un (beau) geste pour la planète
Pensez aux générations futures ! Les ingrédients naturels sont biodégradables et non polluants. En plus des nouvelles marques sur
le créneau, la plupart des marques connues s’y mettent et essaient de limiter les emballages plastiques ou proposent des produits en format familial pour limiter les déchets.

 

 

 

 

 

Une haute qualité sensorielle
La vague green déferle aussi sur la parfumerie. Entièrement composés d’ingrédients naturels, les parfums naturels laissent derrière soi un sillage léger et authentique. Dénués d’ingrédients synthétiques, ils sont réalisés à partir d’une base d’alcool bio obtenue par fermentation du blé et d’huiles essentielles.

 

 

 

 

Une accessibilité à tous
Au fil des années, ces produits se sont démocratisés. On les trouve désormais en grande surface, en parapharmacie ou, encore mieux, dans des petites entreprises locales près de chez vous. Il est possible de réaliser soi-même ses soins (voir notre article Do It yourself huile scintillante hydratante qui sortira le 13 Février procain ! ).

 

 

Les 10 saveurs incontournables de Guadeloupe

La cuisine créole métisse les saveurs, les épices et les recettes  aux horizons différents. Notre top 10 à tester sur place.

L’acras de morue ou de malanga (végétarien)

Souvent accompagnés d’une petite sauce relevée, ces beignets de poisson, le plus souvent de la morue, de crustacés ou de racines sont agrémentés d’épices et de piments  et se dégustent en apéritif.

Le boudin créole

Charcuterie fabriquée principalement à partir de sang de cochon, de pain, de bois d’inde et d’autres épices et herbes aromatiques, ce plat remonte à l’antiquité. Il est traditionnellement préparé pour noël.

Le poulet boucané

La volaille de ce plat typique, préalablement marinée, est fumée dans un barbecue avec de la canne à sucre. Il est servi avec de la sauce chien (composée d’oignon, de piments, d’huile et de citron), du riz, des ignames ou des patates douces. Alléchant !

Le planteur et le ti-punch

Doux et parfumé, le planteur est un cocktail à base de jus de fruits, de sirop de canne, d’angostura, de citron,  et de rhums blanc et vieux. Pour les amateurs d’alcool fort, le ti-punch est un  rhum servi sec avec du sucre  de canne et du citron.  L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Le sorbet coco

Il s’agit d’une glace artisanale dont la délicatesse est obtenue à partir de chair  de noix de coco fraîche pressée, agrémentée de cannelle, vanille et de zestes de citron vert à l’aide d’une sorbetière dotée d’une manivelle. À ne pas manquer !

Le flan coco

Souvent proposé en dessert dans les restaurants et dans toutes les boulangeries,  ce flan à la noix de coco délicieux et frais  est servi avec une sauce caramel.

Les épices

Anis étoilé, cumin, colombo, cannelle, muscade, piment végétarien, roucou…  les épices relèvent poissons, crustacées, viandes et plats traditionnels mijotés. Elles font de la cuisine antillaise une gastronomie métissée et surprenante !

Les fruits tropicaux

La variété de fruits disponibles sur les étals donne  l’eau à la bouche. On adore la carambole, la banane,  la mangue, le maracuja (aussi appelé « fruit de la passion ») et la noix de coco, ou encore la pomme liane et la pomme cannelle, à découvrir en fonction des saisons.

La street food

Vous partez en exploration? Découvrez le sandwich star  de la guadeloupe!  Le bokit est un pain frit et garni de chiquetaille de morue, de poulet, de jambon, fromage, crudités, thon…  ou de ce que l’on veut !

Les sauces piquantes

Sauce chien, sauce créoline, sauce enragée, sauce à l’avocat, sauce de poisson fumé, sauce aigre-douce… elles viennent relever tous les plats. Pour que les larmes ne vous montent pas aux yeux, apprenez  à bien doser !

Faustine François

Tout savoir sur la banane !

Elle est bonne pour le moral, le tonus et la santé… la banane est également l’une des plus grandes richesses économiques de l’île ! Zoom sur ce fruit aux multiples qualités.

Histoire

Ce sont les Portugais qui introduisent ce fruit en Martinique au XVI e siècle. Mais ce n’est qu’au début du XX e siècle qu’il va véritablement prendre de l’importance en Guadeloupe. En 1928, un cyclone ravage les plantations de café et de cacao. On commence alors à planter des bananiers, mais c’est dans les années 60 que la production va fortement se développer.

Particularités

Le bananier est une herbe géante. Une fois en terre, le petit bananier va mettre neuf mois à atteindre sa taille adulte pour produire des fruits. Ensuite, une fleur de bananier, la popotte, émerge et donne naissance à un régime de bananes qu’on pourra cueillir neuf semaines plus tard. Tout ce temps, le régime est protégé des oiseaux et insectes par des sacs plastique biodégradables. Une fois les fruits cueillis, il faut encore trois à quatre semaines pour les déguster.

Cuisine

La banane est présente dans de nombreux plats antillais comme dans le colombo de poulet (plantin), mais aussi dans les pâtés antillais, ou préparée en chips, en gratin, en beignets façon churros ou encore dans les cocktails.

Bio

Aujourd’hui, les producteurs sont attentifs à l’utilisation modérée de pesticides. Ils se tournent de plus en plus vers une culture se rapprochant du bio avec un engagement durable. À savoir: la peau de banane est un engrais de premier choix.

Faustine François

Le Carpaccio Ananas et son Moelleux au Chocolat du Chef Laurent

Le Jardin Malanga, c’est aussi une table d’hôtes d’exception : Le Panga.

Le Chef Laurent Barré vous y fait découvrir ses recettes mêlant cuisine traditionnelle et twist créole.

Zoom sur un dessert riche en saveurs :

Le Carpaccio Ananas et son moelleux au chocolat au sirop groseille pays.

Déroulé de la recette :

Tailler en fine tranche l’ananas et les disposer dans l’assiette.

Moelleux au chocolat :

Faire fondre le chocolat avec le beurre.
Battre les œufs avec le sucre, farine, levure, vanille. Une fois le mélange bien homogène, rajouter le mélange chocolat beurre.
Mélanger le tout et faire cuire dans des moules individuels au four à 180° pendant 10 minutes.
Le laisser refroidir et le placer au milieu du carpaccio.
Ajouter de la Noix de coco râpé et zeste de citron vert sur l’ananas.
Rajouter une boule de glace ananas sur le dessus, et une feuille de menthe.
Avec un pinceau, étaler du sirop de groseille pays (Hibiscus flower) sur le carpaccio.

Découvrez d’autres recettes du Chef Laurent !

Bonne dégustation !

Le volcan de la Soufrière, un site unique à découvrir !

La Soufrière, surnommée la vieille dame est un volcan en activité en Guadeloupe, dans le sud de l’île de Basse-Terre, à 5m du village de St-Claude. C’est le seul volcan actif de l’île et actuellement il est à l’état de repos éruptif.

Il appartient à un ensemble volcanique qui comprend 5 autres volcans : La Citerne, la Madeleine, L’Echelle, Carmichaël et le Nez Cassé. Il s’y dégage des fumerolles, des vapeurs de souffre et d’acide ainsi que des sources chaudes. La randonnée autour du volcan est unique car elle offre un point de vue à 360° sur les massifs montagneux.

Le d™me de la Soufrière, ˆ Basse-Terre (Guadeloupe), avec les sentiers qui mènent au sommet. Au loin, les Saintes [*]
Pour s’y rendre :

Si vous partez du village de Saint-Claude, roulez jusqu’au chemin forestier. Les deux derniers kilomètres vous feront passer par une route sinueuse au cœur de la forêt tropicale. Vous êtes sur le bon chemin !
Le point de départ de la randonnée se trouve aux Bains Jaunes (parking aménagé gratuit). Vous emprunterez le sentier la trace du Pas-du-Roy et rejoindrez la Savanne à Mulet (plateau intermédiaire). Comptez environ 1h30.
A partir de là, vous pouvez continuer et faire l’ascension du volcan par les chemins des Dames.

LES BAINS JAUNES

Situés à 950m d’altitude, ces bassins d’eau tiède sont alimentés par des sources thermales provenant du volcan. Entretien et nettoyage chaque semaine par le personnel du parc. Prenez le temps de vous relaxer dans ce SPA naturel à votre retour de randonnée. L’eau y est sulfureuse et à 30°.

Guadeloupe
Oiseau mouche, le colibri

LA FLORE autour et sur la Soufrière

La végétation y est vraiment remarquable : pour les amoureux de la nature, vous pourrez découvrir en particulier des broméliacées mais également des sphaignes et des lycopodes. Beaucoup d’orchidées et bien entendu la fleur endémique de Guadeloupe, la « Fleur Jaune ».

Le dôme du volcan [*]

ÉQUIPEMENT POUR VOTRE RANDONNÉE

N’oubliez pas prendre avec vous :

  • de l’eau
  • des noix et/ou fruits secs
  • une bonne paire de baskets ou des chaussures de marche légère
  • un coupe-vent/Kway (ou un autre vêtement de pluie)
  • un sac étanche pour votre appareil de photo ou smartphone

Volcan de la Soufrière et son panache de fumerolles au sommet du volcan [*]
 

Réservez vite votre excursion

Le Colombo, une spécialité des îles de Guadeloupe

Comme chacun sait, la cuisine des îles de Guadeloupe est très parfumée et l’un des plats phares de sa gastronomie ne manque pas de goût puisqu’il s’agit du fameux colombo qui tient son nom de l’épice utilisé.

Le colombo pourrait être présenté comme l’équivalent antillais du curry Indien. Il ne s’agit en effet pas d’un seul épice, mais d’un subtil mélange de curcuma, cumin, coriandre, clous de girofle, poivre noir, fenugrec, moutarde et gingembre qui seront revenus à sec afin d’être finement moulus pour obtenir cette poudre jaune.

Ce mélange a par ailleurs été introduit par les coolies, les immigrés des indes orientales à compter de 1862.

Assez d’histoire, passons maintenant à la réalisation de la recette !

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 6 cuisses de poulet
  • 4 pommes de terre
  • 2 carottes
  • 4 gousses d’ail
  • 1 gros oignon
  • 1 échalote
  • 4 cuillères à soupe de thym
  • 3 cuillères à soupe de persil
  • 1 cuillère à café de piment de Cayenne ou de piment vert
  • 4 cuillères à soupe d’épice à Colombo
  • 1 citron vert
  • Sel et poivre
  • Vinaigre
  • 15 cl de lait de coco

La Veille :

Préparer la marinade avec l’échalote, 3 gousses d’ail écrasées, 1 cuillère à soupe de vinaigre, 1 tasse d’eau, 1 cuillère à café de coriandre et 1 cuillère à soupe de Colombo.

Verser la marinade sur le poulet salé et poivré et laisser toute une nuit au réfrigérateur.

Le jour J :

Dans une grande cocotte, faites revenir l’oignon émincé avec une gousse d’ail écrasée.

Ajouter ensuite le poulet le faire dorer sur toutes ses faces en ajoutant peu à peu la marinade.

Ajouter les pommes de terre et les carotte coupées en gros cubes, le jus de citron et les épices (sauf ail et colombo).

Laisser cuire 15 minutes à couvert.
Incorporer le Colombo et bien mélanger. Laisser mijoter 15 min toujours à couvert.

Verser le lait de coco et laisser cuire encore 5 minutes non couvert à feu moyen.

Rectifier l’assaisonnement et servir bien chaud avec du riz.

Il n’y a maintenant plus qu’à déguster, régalez-vous !

 

Variantes : Vous pouvez remplacer le poulet par du porc ou même des crevettes. De même pour les légumes, vous pouvez utiliser des patates douces et des aubergines et courgettes, votre imagination est la limite !

Si ce plat vous a donné l’eau à la bouche, allez vite voir le dessert que vous propose le Chef Laurent au restaurant du Jardin Malanga !